Espoirs déçus pour les compagnies américaines

Les grandes compagnies américaines continuent de consommer 12 à 30 millions de dollars par jour. American Airlines, United Airlines, Delta et Southwest ont accumulé en tout pour 34 milliards de pertes en 2020 (JetBlue et Alaska Airlines comprises). Leurs ventes ont chuté de 65 % et 90 000 postes ont été détruits, c’est-à-dire 20 % des effectifs du transport aérien américain. Les perspectives de trafic se sont de nouveau assombries fin janvier. Washington a décidé d’aider de nouveau les transporteurs aériens, la nouvelle majorité présidentielle prévoyant de débloquer à leur intention 17 milliards de dollars supplémentaires. Plus attentive à la pandémie, l’administration Biden va instaurer des restrictions renforcées sur les voyages internationaux, entravant la reprise qui se dessinait sur les liaisons vers l’Amérique du Sud et le Mexique. Toutefois, les dimensions du marché domestique américain permettent de compenser le manque-à-gagner sur les liaisons internationales. Dans ce segment, les compagnies européennes sont beaucoup plus exposées.

Les Echos – 01/02