Le vol 182 de Sriwijaya Air

Le 9 janvier un 737-500 de Sriwijaya Air, qui assurait la liaison Jakarta-Bornéo, s’abîmait en mer de Java avec 62 personnes à bord, peu après son décollage. L’appareil a brusquement plongé à plus de 10 000 pieds en quinze secondes, sous une forte pluie. Les enquêteurs indonésiens suggèrent qu’un dysfonctionnement de l’accélérateur automatique a pu causer une perte de contrôle. L’« auto-manette » aurait alors occasionné une poussée plus importante dans l’un des deux moteurs. L’auto-manette du 737 avait déjà été mise en cause, en 1995, pour expliquer un crash en Roumanie. En 2001, la FAA demandait aux compagnies opérant cette famille de monocouloirs de remplacer l’ordinateur de l’auto-manette, à l’origine de rapports de poussée inégaux. Auparavant, Boeing avait formulé des instructions afin que les pilotes puissent corriger ce problème.

Bloomberg – 20/01