Safran en Inde

Alexandre Ziegler, directeur groupe international et relations Institutionnelles, a exprimé son optimisme concernant le destin de Safran en Inde, le Français s’y illustrant dans la fourniture aux avions et aux hélicoptères, civils et militaires. « En Inde, rappelle-t-il, plus de 600 avions commerciaux volent avec nos moteurs. Notre carnet de commandes comprend plus de 500 moteurs, que nous livrerons au cours des prochaines années », lorsque le marché rebondira, peutêtre vers 2022-2023. Safran a bâti usine de fabrication à Hyderabad, selon la promesse faite en 2018 par Philippe Petitcolin. En vitesse de croisière, ce site devrait livrer 15 000 pièces par an pour soutenir le rythme de production du Leap. Safran envisage maintenant de créer une usine de MRO adossée à un investissement de 150 millions d’euros. En outre, Safran Electrical & Power avait promis de construire une usine de harnais pour moteurs Leap, et de systèmes d’interconnexions de câbles pour le Rafale. Safran se développe dans le pays, et élargit sa base de sous-traitants, en respectant le ‘Make in India’. Le motoriste emploie 600 personnes dans le pays. La totalité des hélicoptères fabriqués par son partenaire HAL (Hindustan Aeronautics Limited) vole avec des moteurs Safran. Le Français fournit encore le moteur M53 pour les Mirage 2000 et, maintenant, le M88 pour les Rafale.

Business Line – 22/01