ENVIRONNEMENT

Airbus lance le projet de démonstrateur technologique « Advanced Supraconducting and Cryogenic Experimental powertraiN Demonstrator » (Ascend)

L’objectif de ce programme est d’évaluer l’impact des matériaux supraconducteurs et des températures cryogéniques sur les performances des systèmes de propulsion électrique d’un avion. « L’objectif que nous avons chez Airbus est d’explorer les solutions qui permettraient de rendre le transport aérien moins carboné. Il y a en conséquence deux gros enjeux au niveau de la propulsion, le premier se situe au niveau du stockage de l’énergie et un enjeu autour de la conversion de cette énergie en propulsion mécanique », commente Ludovic Ibanez, project leader sur Ascend chez Airbus.

Air et Cosmos, 16 avril

Fin de l’examen du texte projet de loi Climat et résilience à l’Assemblée nationale

Parmi l’ensemble des mesures, on signalera l’adoption du délit d’écocide. Les discussions se sont concentrées autour de la validité de ce terme. Le projet de loi crée dans les faits un délit de mise en danger de l’environnement et un délit général de pollution des eaux et de l’air (constitutif d’un délit d’écocide dans sa forme aggravée). En cas de dommage graves sur l’environnement (eau, air, sols) dont les effets pourraient se prolonger au-delà de 10 ans, les sanctions prévues vont jusqu’à 10 ans de prison et 4,5 millions d’euros d’amende.

Ensemble de la presse, 18 avril

L’aéroport de Clermont-Ferrand Auvergne met à disposition des biocarburants durables

Depuis le 19 avril, l’aéroport de Clermont-Ferrand Auvergne est le premier de France à mettre à disposition des biocarburants durables. Produits à partir d’huiles alimentaires usagées, les biocarburants sont délivrés par Air BP, dans le cadre d’un contrat d’avitaillement passé avec Vinci Airports. Le premier client était naturellement Michelin Air Services, la compagnie aérienne basée à Clermont-Ferrand (site historique de Michelin) et dont l’activité principale est le transport aérien des personnels du leader mondial de fabrication de pneumatiques sur les sites industriels en Europe. Depuis 2015, Vinci Airports s’est engagé depuis 2015 dans une démarche globale de maîtrise et de réduction de ses impacts environnementaux.

Air & Cosmos, 20 avril