INTERNATIONAL

Bombardier promet une amélioration de ses résultats en 2022

Le groupe canadien Bombardier a présenté ce jeudi ses résultats financiers pour le 4ème trimestre et l’exercice 2021, ainsi que ses prévisions pour 2022. Le groupe est devenu exclusivement un constructeur de jets d’affaires depuis la cession de sa division transport à Alstom. « Nous prévoyons pour 2022 de meilleurs résultats que ceux de l’année précédente pour les paramètres clés », a déclaré Eric Martel, président et chef de la direction de Bombardier. L’avionneur est « désormais sur des bases solides et nous pouvons regarder l’avenir avec optimisme », a-t-il affirmé. En 2021, le groupe a vu son chiffre d’affaires reculer de 6%, à 6,1 Md$. Les avions d’affaires ont généré la quasi-totalité de son chiffre d’affaires, à hauteur de 6 Md$. Ce chiffre est en augmentation de 7% par rapport à 2020, en raison notamment de la hausse du nombre d’avions livrés et d’une solide performance des services après-vente. Le groupe a dégagé un bénéfice net de 5,07 Md$ en 2021, lié essentiellement à la vente de sa division transport à Alstom. Bombardier, qui fête cette année ses 80 ans d’existence, prévoit de dégager un chiffre d’affaires de plus de 6,5 Md$ en 2022 et un RAIIA ajusté (bénéfice avant intérêts et impôts) en hausse de 29%. Il prévoit de livrer plus de 120 appareils cette année.

Air & Cosmos et Aerobuzz du 11 février