INDUSTRIE

A Toulouse, la supply chain aéronautique recrute pour accompagner les remontées de cadences

A Toulouse, la supply chain aéronautique intensifie les recrutements afin d’être en mesure de suivre les remontées de cadences programmées par Airbus. La Tribune rappelle qu’Airbus, qui a annoncé ce mercredi prévoir l’embauche de 6 000 personnes à travers le monde en 2022, prévoit des remontées de cadences très importantes, avec 65 A320neo dès l’été 2023, et des études en cours pour tendre vers 70 à 75 appareils par mois. Airplane, PME spécialisée dans la peinture et les services MRO, vient de lancer un plan de recrutement pour embaucher 40 salariés supplémentaires. En novembre dernier, Sabena technics a organisé une opération « un rendez-vous, un CDI », visant à embaucher et offrir une formation qualifiante à 40 peintres en quelques heures de job dating. « Nous ne cherchons aucun profil type, ou expérience professionnelle particulière. Nous voulons simplement des personnes intéressées par le métier et motivées », expliquait Philippe Rochet, CEO du groupe. Début février, Liebherr Aerospace prévoit un événement en présence d’experts du groupe au musée Aeroscopia pour sélectionner une vingtaine de profils d’ingénieurs et de cadres expérimentés. Christophe Cador, PDG du spécialiste de la peinture d’avion Satys et Président du Comité Aéro-PME du GIFAS, indiquait en juin dernier :« Comme beaucoup d’entreprises aéronautiques, nous avons du mal à embaucher. Beaucoup de profils se sont tournés vers d’autres secteurs industriels », rappelle La Tribune. Pierre-Olivier Nau, Président du MEDEF en Haute-Garonne, observe quant à lui :« Les événements physiques se multiplient. Ils permettent de rencontrer les candidats et les motiver à rejoindre l’entreprise ».

La Tribune du 21 janvier

Airbus met fin à un contrat de 50 A321 avec Qatar Airways

Airbus a annulé un contrat portant sur la livraison de 50 A321 à la compagnie Qatar Airways. « Nous confirmons que nous avons mis fin au contrat sur 50 A321 avec Qatar Airways, conformément à nos droits », a déclaré vendredi un porte-parole du groupe à l’agence Agefi-Dow Jones. Ces A321, parmi lesquels 10 exemplaires de l’A321 LR (long range), devaient être livrés à partir de 2023 à la compagnie.

Ensemble de la presse du 21 janvier

Livraison du premier A320neo équipé de la nouvelle cabine Airspace à Swiss International Air Lines (Swiss)

Swiss International Air Lines (Swiss) a pris livraison de son premier A320neo équipé de la nouvelle cabine Airspace. Cette nouvelle cabine a notamment pour caractéristiques des panneaux latéraux plus minces offrant un espace personnel supplémentaire au niveau des épaules, une meilleure vue à travers les hublots, de plus grands compartiments de rangement, les dernières technologies d’éclairage à LED, et de nouvelles toilettes dotées de fonctions hygiéniques sans contact et de surfaces antimicrobiennes. Swiss, client de longue date d’Airbus, exploite des avions de la famille A220 et A320 sur son réseau européen, ainsi que des A330 et des A340 dans le monde entier. En 2018, Lufthansa Group, la société mère de SWISS, a choisi d’équiper de cabines Airspace plus de 80 de ses nouveaux avions de la famille A320 commandés à Airbus.

Air Journal et Aviation Week du 21 janvier

Airbus Helicopters livre le dernier hélicoptère Dauphin

Le 21 janvier, Airbus Helicopters a livré le dernier hélicoptère Dauphin, un AS365 N3, au service des douanes espagnoles. Il s’agit du dernier hélicoptère de la famille Dauphin qui a été fabriqué à Marignane par Airbus Helicopters. Au cours des quarante dernières années, plus de 1 100 hélicoptères ont été produits et ont effectué 7 millions d’heures de vol dans 70 pays différents, rappelle Airbus Helicopters. « Les Douanes espagnoles sont un partenaire de longue date depuis 1985 et nous sommes très fiers de la façon dont, depuis que le premier Dauphin leur a été remis en 2002, ces hélicoptères ont accompli des tâches essentielles pour la population, comme la lutte contre le trafic de drogue dans un environnement hostile », a déclaré Fernando Lombo, Directeur général d’Airbus Helicopters en Espagne.

Aerobuzz du 24 janvier

MasAir Cargo prend livraison du premier Airbus A330 converti en cargo en Amérique latine

Elbe Flugzeugwerke GmbH (EFW), coentreprise d’Airbus et ST Engineering, a annoncé la livraison de son premier A330 converti en avion-cargo (P2F) à Altavair LP, un fournisseur de services de financement et de location d’avions d’affaires dans le domaine du fret. L’appareil sera exploité par la compagnie mexicaine MasAir Cargo. Cet avion-cargo est le premier d’une série de conversions réalisées par EFW pour son nouveau client, Altavair, sur la base de la plateforme éprouvée et technologiquement avancée de l’A330. Altavair a commandé plusieurs A330P2F qui comprennent à la fois la variante de gamme A330-200P2F et la variante de volume A330-300P2F. MasAir cargo sera la première compagnie aérienne des Amériques à exploiter des appareils de la famille A330P2F.

FlightGlobal du 24 janvier

Airbus Helicopters rebondit en 2021

En 2021, Airbus Helicopters a enregistré 419 commandes brutes, dont 414 commandes nettes. Le constructeur évoque « de solides signes de reprise » du marché, après un exercice 2020 marqué par les conséquences économiques de la pandémie (en 2020, le nombre des commandes brutes s’élevait à 289, dont 268 nettes, précise Airbus Helicopters). La société souligne la « forte dynamique de la part de ses pays d’origine », la France ayant commandé 40 H160 (versions civile et militaire), huit H225M et deux H145, l’Espagne ayant commandé 36 H135 et l’Allemagne ayant acquis huit H145. Les livraisons sont passées de 300 en 2020 à 338 en 2021, « confirmant la position de leader du marché » d’Airbus Helicopters. En nombre d’unités d’aéronefs, Airbus Helicopters a enregistré un rapport entre les livraisons et les facturations nettes supérieur à un. « 2021 a été une année d’engagements majeurs pour Airbus Helicopters. Nous nous sommes engagés à développer de nouveaux produits et services qui répondent aux exigences de nos clients, comme le lancement du développement d’un H160M innovant pour le programme d’hélicoptère léger interarmées des forces armées françaises et la création du nouveau pack de services HCare Classics pour les clients qui exploitent nos hélicoptères hérités. Nous avons également livré le tout premier H160 à l’opérateur japonais All Nippon Helicopter. Il est de notre devoir d’innover et d’être les pionniers de l’aérospatiale durable et, à cette fin, nous avons commencé à mettre en œuvre l’utilisation de carburant d’aviation durable et poursuivi notre trajectoire de mobilité aérienne urbaine avec le dévoilement de CityAirbus NextGen », a déclaré Bruno Even, CEO d’Airbus Helicopters. L’année 2021 a été particulièrement déterminante pour la feuille de route du groupe en matière de décarbonation. L’hélicoptère Flightlab a notamment commencé à tester en vol de nouvelles technologies, notamment le système de secours du moteur, qui « constitue une première étape fondamentale sur la voie de l’hybridation ».

Air & Cosmos, La Tribune et Boursorama du 26 janvier

Airbus Helicopters ouvre un nouveau centre logistique MRO près de Paris, en partenariat avec Daher

Le Centre Logistique MRO d’Airbus Helicopters a démarré ses activités dans le parc d’activités AeroliansParis à Tremblay-en-France, près de l’aéroport de Roissy. Le bâtiment de 13 400 m2, développé par l’investisseur immobilier Barjane, a été conçu pour accueillir toutes les activités logistiques liées à la réparation des composants d’hélicoptères, y compris la réception, le filtrage, le contrôle, le stockage et la distribution des pièces MRO, sur un seul site à proximité du hub cargo européen de Paris. « La proximité du site avec l’aéroport de Paris Charles de Gaulle et les ressources des entreprises de réparation aéronautique des environs permettent à Airbus Helicopters et à son partenaire logistique, Daher, d’améliorer encore les services offerts à la clientèle internationale », indique Airbus Helicopters. « L’achèvement de cette installation logistique MRO de pointe soutient notre ambition à long terme de regrouper toutes nos références logistiques MRO sous un même toit, d’optimiser nos flux et d’offrir un niveau de réactivité conforme aux attentes des clients », déclare Christoph Zammert, Executive Vice-President of Customer Support & Services chez Airbus Helicopters. La collaboration entre Airbus Helicopters, Daher et Barjane remonte à 2011, avec la construction d’un bâtiment de logistique industrielle de 46 500 m2 sur le site du Technoparc des Florides, dans le sud de la France.

Air & Cosmos du 26 janvier

Airbus déploie sa flotte de Beluga A300-600 ST pour répondre aux besoins de l’industrie en matière de transport de marchandises hors normes

Airbus a lancé un nouveau service de transport de fret hors gabarit pour ses clients du monde entier, qui repose sur la capacité unique de son avion Beluga ST « Super-Transporteur », basé sur le modèle A300-600. Ce nouveau service « s’adresse à une multitude de marchés, considérant que ces avions possèdent la plus vaste capacité intérieure de tous les moyens de transport aériens », indique Airbus. Doté d’une soute principale de 7,1 m de diamètre et de 37,7 m de long, l’A300-600ST peut transporter des charges de plusieurs dizaines de tonnes sur des milliers de kilomètres. « La flotte de cinq appareils, qui constituait jusqu’à présent l’épine dorsale du transport intersites de grandes sections d’avions d’Airbus, abandonne ses fonctions internes », indique Airbus. À leur place, Airbus met en service six Beluga XL de nouvelle génération, basés sur la plate-forme plus grande de l’A330-200, afin de soutenir la montée en puissance de la production d’avions de ligne d’Airbus. Philippe Sabo, responsable de l’ATI et du transport aérien hors gabarit chez Airbus, a déclaré : « La section transversale plus large du Beluga ouvrira de nouveaux marchés et de nouvelles possibilités logistiques pour les clients. Dans le cas du chargement des hélicoptères, le fait de ne pas avoir à les démonter d’abord est vraiment un plus. De même, les plus gros moteurs d’avions commerciaux peuvent être accueillis dans une configuration entièrement habillée ».

Ensemble de la presse du 26 janvier

Forte hausse des recrutements dans l’ensemble du secteur aéronautique

Le Monde consacre un article à la hausse considérable des recrutements dans l’industrie aéronautique, orchestrée par les « grands donneurs d’ordre, Airbus, Dassault Aviation, Safran ». Safran a prévu d’embaucher 12 000 salariés en 2022 dans le monde, dont 3 000 pour la France. Airbus a annoncé le recrutement mondial de 6 000 nouveaux collaborateurs. Dassault Aviation, quant à lui, « n’a jamais arrêté de recruter pendant la crise, afin de faire face à l’envolée de ses commandes, autant de ses avions militaires, les Rafale, que de ses avions d’affaires ». Le groupe a embauché 1 000 salariés en 2021 et annonce vouloir poursuivre ses recrutements en 2022, sans en préciser, pour l’instant, le nombre. La hausse des recrutements se répercute chez les sous-traitants, qui multiplient les campagnes d’embauche et font face à une certaine pénurie de main d’oeuvre : Le Monde rappelle ainsi l’opération de « job dating » organisée par Sabena technics le 2 décembre 2021, afin de recruter 40 peintres aéronautiques, sans critère de diplôme ni d’expérience professionnelle.

Le Monde du 27 janvier