FORMATION

L’Opco Altas lance un simulateur pour calculer le coût réel des contrats en apprentissage

L’opérateur de compétences (Opco) des services financiers et du conseil, Atlas, propose aux entreprises adhérentes de calculer le montant de la prise en charge annuelle d’un alternant, grâce à un simulateur de coûts personnalisés, accessible en ligne. L’employeur doit renseigner, au préalable une série de données (coût total du devis du prestataire de formation, le cas échéant, niveau de prise en charge correspondant au diplôme visé pour la branche de rattachement de l’entreprise) pour permettre à l’outil de chiffrer le montant réel, une fois avoir intégré la rémunération correspondant au profil de l’alternant (âge, statut) ainsi que les différentes aides possibles destinées à réduire le reste à charge (aide unique, exceptionnelle, Agefiph, etc.).

Une seconde version du simulateur sera lancée à la fin de l’année 2022 ; elle intégrera les données du contrat de professionnalisation.

actuEL CE

France compétences et la Dares lancent une étude sur le CPF

France compétences, en partenariat avec la Dares (Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques), lance une étude qui vise à mieux comprendre les raisons du recours au compte personnel de formation (CPF), les usages de la formation suivie et ses effets sur le devenir des personnes.

Dans ce cadre, l’institut d’étude Ifop a été mandaté pour réaliser deux enquêtes entre l’été et l’automne 2022.

La première enquête se déroule de juillet à la mi-août 2022 et concerne les personnes ayant mobilisé leur CPF pour une formation terminée en novembre 2021. Elle porte sur les effets de la formation financée par le CPF. L’enquête est centrée sur “le vécu de la formation, les usages des compétences acquises et les parcours professionnels une fois la formation achevée”, explique France compétences.

La seconde enquête aura lieu de septembre à octobre 2022 et s’adressera aux personnes ayant utilisé leur CPF pour une formation commencée en juin 2022.  Cette enquête portera sur les conditions de mobilisation du CPF et plus précisément sur “les souhaits et les attentes à l’entrée en formation, les difficultés d’accès au CPF, et plus globalement le cheminement conduisant à s’inscrire auprès d’un des organismes de formation de la plateforme Mon compte formation”.

Les données sont collectées par l’Ifop par internet et par téléphone dans la France entière.

actuEL CE