FORMATION

Sécurisation de la plateforme CPF : l’inquiétude de l’Association des maires de France

Dans un communiqué publié hier, l’Association des maires de France (AMF) et des présidents d’intercommunalité s’inquiète de la sécurisation du site d’accès aux formations individuelles via France Connect + (“Mon compte élu“).  Elle déplore le fait que la modification ait été faite “sans préavis”. “Cette décision implique que les élus acquièrent au préalable une nouvelle identité numérique, en l’occurrence celle proposée par La Poste. Informée le 19 octobre pour une mise en œuvre le 25 octobre, l’AMF a estimé qu’un préavis aussi court n’était pas acceptable”.

L’AMF “condamne le manque de concertation et la mise devant le fait accompli des élus : la gestion précipitée et sans préavis du calendrier de mise en œuvre du nouveau dispositif de sécurité informatique va décourager le recours au droit individuel à la formation des élus (DIFE). Cette nouvelle contrainte va conduire à un recul de la demande de formations et s’ajoute à l’obligation de passer par une plateforme en ligne pour accéder à une formation, qui a déjà exclu beaucoup d’élus du bénéfice de formations”.

L’AMF demande – qu’a minima – une assistance téléphonique soit mise en place afin d’aider les élus à s’approprier les nouvelles règles d’accès à leur DIFE et un accompagnement personnalisé pour les élus ayant déjà programmé une formation en novembre et décembre 2022. 

actuEL CE