INTERNATIONAL

L’aéronautique russe tente de rattraper Airbus et Boeing

La Russie s’apprête à certifier son premier avion moyen-courrier civil, le MC21, « 100% made in Russia » depuis plus de vingt ans. Le holding d’Etat United Aircraft Corporation (UAC), OAK en russe, a annoncé jeudi sa fusion avec les avionneurs Sukhoi et MiG, en vue de créer une unique entité en charge de l’ensemble des programmes aéronautiques civils. UAC est rattachée depuis 2018 au consortium industriel public Rostec, et regroupait déjà sous son autorité tous les avionneurs russes (Sukhoi, MiG, Tupolev, Illouchine et Irkut). Toutefois, ces différents avionneurs avaient réussi, jusqu’à présent, à conserver une certaine autonomie. C’est l’avionneur Irkut qui a été chargé de lancer le MC21, ainsi qu’un projet d’avion long-courrier. Son actuel patron, Andrei Boginsky, pourrait se retrouver à la tête d’une UAC renforcée en tant que directeur général. L’objectif affiché par les autorités russes est de constituer un ensemble industriel suffisamment puissant et intégré pour pouvoir rivaliser sur le marché de l’aéronautique civile mondiale, avec Boeing et Airbus.

Les Echos du 3 décembre

Feu vert au redécollage du B737 MAX en Chine

Le régulateur chinois CAAC a publié le 2 décembre une directive de navigabilité (AD) ouvrant la voie à la reprise des vols du B737 MAX dans le pays, sans donner de date. La directive précise les modifications qui devront être apportées par les opérateurs de l’appareil en Chine, concernant notamment la mise à jour du logiciel anti-décrochage MCAS, la modification du routage des câbles de stabilisateurs horizontaux et la formation des pilotes. « Après avoir conduit des études suffisantes, la CAAC considère que ces actions correctives sont adéquates pour corriger cette situation dangereuse », explique le régulateur dans un communiqué.

Ensemble de la presse du 6 décembre

Le fonds financier 777 Partners commande 30 B737 MAX

Le fonds financier américain 777 Partners a passé commande pour 30 B737 MAX supplémentaires le 7 décembre, principalement des B737-8, mais aussi la version ultra low-cost B737-8-200. La valeur du contrat est évaluée à 3,7 milliards de dollars. Il s’agit de la quatrième commande du fonds financier auprès de Boeing pour ce type d’appareil depuis le début de l’année, avec un total de 68 appareils achetés depuis le début 2021.

Ensemble de la presse du 8 décembre