ESPACE

Airbus remporte auprès de l’ESA le contrat du satellite de surveillance de la Terre FORUM

Airbus annonce avoir remporté un contrat de 160 M€ pour le satellite FORUM (Far-infrared Outgoing Radiation Understanding and Monitoring) de l’Agence Spatiale Européenne (ESA), destiné à mesurer la chaleur émise par la Terre dans l’espace. FORUM sera le premier satellite à observer la Terre dans la partie infrarouge lointaine du spectre, fournissant « des mesures uniques de l’énergie sortante de la Terre pour aider à améliorer la compréhension du système climatique », précise Airbus. Les mesures effectuées par le spectromètre de FORUM permettront aux scientifiques de compiler une vue à haute résolution de l’effet de serre de la Terre et des propriétés des nuages de glace et de la vapeur d’eau dans l’atmosphère. Airbus est le maître d’œuvre de la mission et OHB fournit l’instrument. Le satellite FORUM, d’un poids de 883 kg, sera placé sur une orbite polaire à une altitude de 830 km et son lancement est prévu sur un lanceur Vega-C depuis Kourou, en Guyane, en 2027. Jean-Marc Nasr, responsable d’Airbus Space Systems, a déclaré : « Cette mission critique d’observation de la Terre, qui vise à mesurer pour la première fois le rayonnement infrarouge de la Terre, fournira aux scientifiques et aux climatologues les données dont ils ont besoin pour améliorer leurs prévisions du réchauffement climatique. Elle s’appuie sur l’héritage d’Airbus en matière de conception et de fabrication de petites missions d’observation de la Terre rentables, notamment Sentinel-5P, et constitue la sixième mission Earth Explorer amorcée par Airbus pour l’Agence spatiale européenne ». Airbus à Stevenage (Royaume-Uni) dirigera le développement du satellite, Airbus en Allemagne étant responsable de la chaîne de détection des signaux de l’instrument, et Airbus en France assurant le support des produits de la plateforme.

La Tribune et Zone-Bourse.com du 28 juin

Le corps central d’Ariane 6 est assemblé

Au Centre spatial guyanais (CSG) de Kourou, les équipes d’ArianeGroup ont assemblé pour la première fois le corps central du lanceur Ariane 6. L’opération, qui consiste à réunir horizontalement l’étage principal et l’étage supérieur du lanceur, a eu lieu dans le nouveau bâtiment d’assemblage du lanceur, le BAL. Lors de cette étape, « l’étage principal et l’étage supérieur ont été intégrés mécaniquement et électriquement, ne formant plus qu’un : le corps central du lanceur, prêt à être transféré et érigé dans la zone de lancement », détaille ArianeGroup. Cette étape ouvre la voie vers la connexion d’Ariane 6 avec le nouveau pas de tir, menée sous la responsabilité de l’Agence spatiale européenne (ESA) et réalisée par une équipe intégrée ESA-ArianeGroup-CNES. L’étage principal sera testé à feu et son moteur Vulcain 2.1 sera allumé plusieurs fois sur le pas de tir, explique L’Usine Nouvelle.

L’Usine Nouvelle du 29 juin