UKRAINE

Entretien avec Jean-Yves Le Drian, ministre des Affaires étrangères

Jean-Yves Le Drian, ministre des Affaires étrangères, accorde un entretien au Figaro. Il évoque les conséquences et l’évolution de la guerre en Ukraine. « Cette guerre a produit un triple réveil. D’abord, elle a contribué à renforcer la nation ukrainienne. Ensuite, elle a provoqué un réveil de l’Union européenne. L’Europe s’est affirmée comme puissance, elle est restée unie et a montré qu’elle était capable de prendre rapidement des décisions d’ampleur. Ce n’est déjà plus la même Europe qu’avant la guerre. L’UE a décidé de mettre fin à sa dépendance énergétique vis-à-vis de la Russie et elle a renforcé sa posture sécuritaire en adoptant la boussole stratégique et en s’engageant à augmenter ses capacités. Enfin, la guerre a réveillé l’OTAN. Il y a quelques mois, l’Alliance s’interrogeait sur son propre devenir. Aujourd’hui elle revient à ce qui fait son fondement, la défense collective de l’espace euro-atlantique ». En ce qui concerne les progrès faits par l’Europe, il estime que « les pas franchis sont considérables » et devraient perdurer après la guerre. « Quand l’Union européenne décide de mettre fin, avec un calendrier précis, à sa dépendance énergétique, c’est une étape majeure. Quand elle décide d’adopter la boussole stratégique, c’est aussi une étape majeure. Je ne vois pas de retour en arrière possible ».

Le Figaro du 1er avril